Zoom sur : le masque purifiant à l’argile

L’argile verte est idéale pour nettoyer et purifier les peaux grasses en profondeur, grâce à son fort pouvoir absorbant (ça marche aussi pour les cheveux gras, mais on verra ça plus tard). De ce fait, elle aide à soigner les petits boutons indésirables.

Le rhassoul (ou ghassoul) du Maroc est une argile saponifère, c’est à dire qui nettoie : elle absorbe les graisses et les impuretés en douceur, et n’abîme donc pas la peau. Elle est moins agressive que l’argile verte, c’est pour ça que je l’utilise dans ce masque, ma peau n’ayant pas besoin d’être « récurée » à fond.

Le thé matcha, quant à lui, est un concentré de bienfaits : antioxydant, apaisant, anti-âge, protecteur et astringent (c’est à dire qu’il régule la production de sébum).

L’eau de rose, astringente elle aussi, tonifie la peau, prévient les effets du vieillissement, apaise les rougeurs et calme les réactions allergiques.

L’huile végétale de pépins de raisin (celle que tu as dans ta cuisine, oui, oui !) est émolliente (autrement dit nourrissante), régulatrice du sébum et désincrustante.

L’huile végétale de jojoba (qui est en fait une cire liquide) protège de la déshydratation, nourrit, régule les sécrétions de sébum, lisse et raffermi la peau. Elle est également calmante, cicatrisante, protectrice, assouplissante et adoucissante. Rien que ça. Voilà pourquoi je l’utilise pour à-peu-près tout, y compris dans ce masque !

L’HE de tea tree prévient et lutte contre l’acné. Elle deviendra vite ton alliée…

L’HE de lavande vraie (attention de bien choisir lavande VRAIE ou FINE) est cicatrisante, régénérante et s’utilise pour lutter contre l’acné, le psoriasis, les mycoses, etc.

Le cosgard est un conservateur reconnu par la slow cosmétique, qui permet de conserver (logique) tes produits cosmétiques plus longtemps. Surtout si, comme moi, t’as la flemme de refaire le mélange à chaque fois…

Publicités