Un coton-tige réutilisable français, pour une salle de bain zéro déchet

Tu me connais, tout ce qui est zéro déchet, J’ACHÈTE ! Enfin j’achète… pas littéralement, sinon j’aurais pas fini d’acheter des trucs. Disons que je valide… j’adhère… enfin t’as compris ! Alors forcément, quand on me propose de tester un nouvel accessoire zéro déchet, bah moi je dis oui, hein. Et une fois que j’ai testé, je me mets à mon clavier pour pouvoir t’en parler… Et aujourd’hui, je vais te présenter un petit objet que tu connais : l’oriculi. Mais cet oriculi a une particularité : celle d’être 100% français…

 

Avant d’entrer dans les détails, saches que cet article est sponsorisé par Caliquo et The Trust Society (et ça c’est chouette)(parce que ça me permet de prendre plus de temps pour te créer du contenu)(et ça aussi c’est chouette). Mais cessons là les bavardages !

 

Comme je viens de te le dire, cet article va être consacré à un produit zéro déchet, durable et de qua-li-tay : le cure-oreille Caliquo ! Une alternative aux cotons-tiges classiques, et à l’oriculi en bambou (qu’on trouve aujourd’hui un peu partout).

Bye-bye coton-tige jetable, hello coton-tige réutilisable

 

Tu le sais sûrement, mais les cotons-tiges classiques sont désormais interdits à la vente. De toute façon, ce n’est pas une grosse perte : désastreux pour l’environnement, ils n’étaient pas mieux pour tes oreilles. En effet, ils avaient la fâcheuse tendance à pousser le cérumen au fond du canal auditif – au lieu de l’enlever, et pouvaient finir par causer des bouchons.

 

Il y a quelques années, un petit ustensile a fait son apparition sur le marché afin de les remplacer : baptisé oriculi, il promettait de nettoyer les oreilles, tout en protégeant l’environnement. Comme beaucoup, j’ai rapidement adopté ce petit objet en bambou, et suis tombée sous le charme.

 

Sauf que.

 

Sauf que l’oriculi n’est pas si écologique qu’on le pense. Alors bien sûr, il évite la pollution plastique. Mais il est aussi fabriqué en Chine, et se traîne donc une sacrée empreinte carbone. Alors ok, on n’en achète pas tous les jours. Mais on est potentiellement nombreux à devoir en acheter pour remplacer nos cotons-tiges en plastique. Mieux que rien, donc, mais peut mieux faire…

 

C’est là qu’intervient le coton-tige réutilisable de Caliquo !

Un cure-oreille 100% français

 

Tout comme son cousin en bambou, ce cure-oreille durable permet d’enlever le surplus de cérumen à l’entrée du canal auditif, grâce à sa forme de petite cuillère, ou petite pelle (au choix). Une fois l’utilisation terminée, il suffit de le nettoyer avec une lingette lavable ou de le passer rapidement sous l’eau.

 

Mais à la différence de l’oriculi classique, il est fabriqué en bois de hêtre, et est donc 100% made in France. Il s’agit donc du premier coton-tige réutilisable français ! De quoi réduire l’impact carbone, puisque ce coton-tige d’un nouveau genre n’a pas besoin de parcourir la Terre entière pour arriver jusqu’à nous. Et ça, tu te doutes bien que ça me parle…

 

Côté utilisation, rien à signaler : il te suffit de venir gratter le cérumen visible et le tour est joué. (Pour rappel, il n’est pas conseillé d’enlever TOUT le cérumen de tes oreilles : ce dernier est là pour protéger tes tympans des agressions extérieures. Il faut donc en laisser un peu, et ne retirer que ce qui peut se voir et s’avérer disgracieux).

 

J’aurais juste une petite remarque à faire : étant habituée au toucher très doux du bambou, je trouve que le coton-tige réutilisable Caliquo gratte un peu. Mais c’est vraiment histoire de chipoter. Je pense que je vais vite m’y habituer !

Caliquo, une marque engagée

 

Si le concept du cure-oreille made in France te plait, sache que Caliquo propose aussi d’autres produits 100% français et toujours zéro déchet ! C’est en effet la première marque française à avoir développé une brosse à dents écologique à tête interchangeable.

 

Une idée qui a germé dans la tête de Grégoire, fondateur de la marque, grâce à une brosse à dents en os, retrouvée dans le grenier de son père : il y a quelques dizaines d’années, tout était fait pour durer, à l’image de cette brosse. Grégoire a donc décidé de revenir aux bases, en imaginant une brosse à dents durable, qu’on ne soit pas obligés de jeter tous les trois mois. Ainsi naquit Caliquo !

 

Aujourd’hui, la marque – devenue une affaire familiale depuis que Marthe, la femme de Grégoire, a rejoint l’aventure, propose d’autres produits zéro déchet et made in France en plus de sa brosse à dents, afin de réduire considérablement les déchets de la salle de bain ! Produits de rasage, lingettes lavables et, bien évidemment, cure-oreille, font désormais partie du catalogue Caliquo.

 

Certains de leurs produits sont d’ailleurs disponibles chez The Trust Society, une boutique en ligne ayant pour objectif de faciliter le passage au zéro déchet, tout en soutenant de petites entreprises françaises. Sur leur site, tu trouveras donc des produits durables et de qua-li-tay, à découvrir chaque semaine.

 

Pour ma part, je trouve ça vraiment chouette que de plus en plus de marques et de plateformes donnent accès à un zéro déchet made in France : ça permet de trouver l’objet ou l’ustensile qui nous convient le mieux et/ou qui correspond le plus à nos valeurs, tout en faisant évoluer notre façon de consommer.

 

Si le concept t’intéresse, je t’invite donc à aller faire un tour, non pas du côté de chez Swann (paye ta référence !), mais de chez Caliquo et The Trust Society !

 

Sur ce, adieu ! Je m’en vais ! (nan en fait c’est pas vrai je m’en vais pas)(enfin juste pour aujourd’hui mais je reviens bientôt)(bisous)

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. helloootoday dit :

    Hellooo, je ne suis malheureusement pas encore passée au coton tige réutilisabel parce que j’aime bien le coton sur l’embout et que j’ai du mal à me dire que je vais nettoyer mon oreille avec du bois… j’ai peur de me faire mal et que ce soit désagréable. Mais bon, il faut y passer et une marque 100% française est bien sûr la bienvenue ! Je vais y jeter un oeil, merci 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Coucou !
      Je peux comprendre, mais honnêtement on s’y fait super vite 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. wendy dit :

    Coucou,

    Petit objet fort intéressant …
    Chez nous c’est l’auriculaire qui sert à laver les oreilles: disponible, gratuit, durable et efficace 😀

    Par contre ….
    Tu penses qu’il peut servir à laver le nombril ?
    Je suis jeune maman d’une petite demoiselle ayant un bidou de super guerrière et un nombril extra-ordinaire … Enfin bref elle a déjà vécu des épisodes pas très sympa du haut de ses 4 mois. Ce nombril extraordinaire hé bien impossible d’y effectuer les soins d’hygiène de façon ordinaire (chez lui pas d’auriculaire donc … ça rentre pas ! ) et je doit me résoudre aux cotons tiges cras cras. Je souhaite trouver une solution autre.

    Belle journée

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Coucou,
      Tu peux essayer oui ! A priori ça devrait fonctionner sans souci 🙂
      Et bon courage à ta pitoute !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.