CRASH TEST : shampoing solide Les Essentiels

Hey, salut ! Cette semaine, on continue avec la série « Je découvre la Savonnerie Les Essentiels », avec en invité d’honneur aujourd’hui, le shampoing solide Bonne Tête ! Un tonnerre d’applaudissements pour lui !! *clap clap*

 

Pourquoi ce shampoing ?

 

Si j’ai choisi ce produit, d’abord, c’est parce qu’il ne contient pas de tensioactifs (comme c’est le cas pour la majorité des shampoings solides). En soi, les tensioactifs utilisés en cosmétique naturelle et/ou bio sont considérés comme doux, et bien moins nocifs que ceux qu’on peut trouver dans un shampoing conventionnel. La plupart du temps, il s’agit de SCI (sodium coco isethionate) ou de SCS (sodium coco sulfate), tous les deux dérivés de l’huile de coco, comme leur nom l’indique.

 

Problème, ils ne conviennent pas à tous les types de cheveux, ni à tous les cuirs chevelus. Chez certains, ces produits vont notamment assécher le cheveu, ou, au contraire, le rendre tout poisseux. Chez d’autres, ils sont irritants, provoquent de l’inconfort, des démangeaisons et souvent des pellicules. Tu t’en doutes, je fais partie de ceux-là ! Les deux catégories. Yes. Trop contente.

 

Alors attention, pause disclaimer : je ne suis pas en train de dire que TOUS les shampoings solides qui contiennent du SCI et/ou du SCS (ou tout autre tensioactif d’origine naturelle) sont à proscrire absolument. Je dis juste qu’ils ne conviennent pas à TOUT LE MONDE. Et, en l’occurrence, ils ne me conviennent pas à moi.

 

VOILÀ !

 

Ici, on part sur de la saponification à froid donc pas de tensioactifs « ajoutés », uniquement des huiles et beurres végétaux (coco, ricin, son de riz, olive, germes de blé, jojoba, avocat, karité et cacao) ainsi que des huiles essentielles (tea tree, cèdre de l’Atlas, lavande fine et romarin).

shampoing solide

Examiné sous toutes les coutures

 

Tout comme pour le déodorant, j’ai voulu mettre ce shampoing à rude épreuve. La promesse de la marque étant la suivante : « le Shampooing solide Bonne Tête renouvelle la vitalité de vos cheveux. Il seront nourris, doux et retrouveront leur aspect naturel.
Recommandé pour les cuirs chevelus sensibles ou sujets aux pellicules 
», j’ai décidé de le tester comme il se doit.

 

Aspect, odeur, texture

 

En premier lieu, laisse-moi te parler de mes impressions générales : le shampoing Bonne Tête sent bon, ni trop peu, ni trop trop (ce qu’a confirmé l’Homme avec les termes suivants : « C’est une odeur ni masculine, ni féminine, qui passe bien et qui reste discrète quand les cheveux sont secs »).

 

Bon point n°1 : Il mousse vite et bien, ce qui est un avantage car on n’a pas besoin de se frotter frénétiquement le scalp afin d’en avoir bien partout (comme c’est le cas pour certains shampoings solides), et on économise ainsi du produit ! La mousse, quant à elle, n’est pas galère à éliminer. Attention toutefois, puisqu’il s’agit d’un savon, évite de le laisser « poser » sur tes cheveux et rince immédiatement. Sinon, tu risques d’avoir une sorte de résidu un peu poisseux sur la tête. Ce qui est d’ailleurs le cas pour TOUS les savons SAF. Donc rien d’anormal ici.

 

Bon point n°2 : Il est STEAK ! J’ai jamais vu un shampoing aussi énorme… on en a pour plusieurs mois facile, en sachant qu’on se lave les cheveux 1 fois par semaine, et qu’il n’y a pas besoin d’en utiliser beaucoup pour que ça mousse. Du coup, il est super économique, et ça, j’achète ! (AAAH ! JEAN-MARC, SORS DE MA TÊTE !)

 

Seul petit bémol : sa forme. Pour le coup, ni mon mari, ni moi, n’avons réussi à bien le prendre en main. Comme on n’a pas l’habitude du format triangulaire, on ne savait pas trop comment le tenir, d’autant qu’il est assez gros, et qu’avec l’eau de la douche… il glisse. Et zip ! Au fond de la baignoire. Plus d’une fois. Du coup, il a des bosses. Bon, c’est un détail, étant donné qu’au fil des utilisations, il fond. Il est donc plus facile à attraper et à manipuler.

shampoing solide

Efficacité, sensations, rendu final

 

Pour le test en lui-même, j’ai de nouveau procédé par étapes :

 

La première fois, je me suis lavé les cheveux après une bonne semaine et demi sans shampoing (au stade gras qui commence à devenir très gras). Aucun problème à signaler, si ce n’est qu’au moment du rinçage, j’ai eu l’impression que mes longueurs étaient assez rêches. J’ai donc utilisé un après-shampoing (solide lui aussi mais d’une autre marque)(je t’en parlerai plus tard car il est coolos), et ça m’a laissé les cheveux très doux. Après séchage (à l’air libre), ils avaient gagné en légèreté et en brillance. J’ai également eu moins de démangeaisons : il a fallu attendre un jour ou deux pour qu’elles apparaissent.

 

La deuxième fois, je suis passée au bain d’huile, pour voir si j’arrivais à tout retirer et… suspenssss… ÇA A MARCHÉ ! C’est tellement difficile de trouver un shampoing naturel qui enlève correctement les bains d’huile sans qu’on ait besoin de se relaver la tête deux ou trois fois de suite. Ici, un seul passage a suffi. Cette fois-ci, j’ai moins ressenti le côté rêche du premier lavage et j’ai encore gagné en légèreté une fois les cheveux secs. Les démangeaisons, quant à elles, ont encore tardé à apparaître.

 

À partir du troisième lavage (sans bain d’huile au préalable), je n’ai plus du tout eu cette sensation de cheveux râpeux comme lors de la première utilisation. Je continue tout de même à utiliser mon après-shampoing, mais uniquement à partir de mi longueur jusqu’aux pointes. Mon cuir chevelu, quant à lui, se porte très bien, ne me gratte plus (sauf un peu la veille ou l’avant-veille du lavage), j’ai beaucoup moins de pellicule et je me sens légère du scalp !

 

Aujourd’hui, je continue de l’utiliser environ une fois par semaine et mes cheveux n’ont jamais été aussi doux et aussi beaux, alors que je ne leur fais pas plus de soins que ça. Je peux donc te dire avec certitude que ce shampoing tient ses promesses ! Et c’est un deuxième point pour Gryff… Les Essentiels !

 

Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir le troisième produit que la marque m’a envoyé…

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. CHRISTINE dit :

    Bonjour !

    Je suis assez impatiente de connaître l’après-shampoing dont il est question dans l’article …

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      J’en parle bientôt en vidéo 🙂

      J'aime

  2. So Sweet All dit :

    Ca fait un moment que je cherche une bonne alternative au shampoing conventionnel. Une alternative naturelle et surtout qui convient à mes cheveux plutôt capricieux.
    Avec mes cheveux très gras, j’espère que ce shampoing marchera bien, car pour moi il est impossible de laver qu’une fois mes cheveux par semaine…Espérons que cet alternative soit la bonne pour économiser mon argent et mes cheveux !

    Sophie

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Coucou Sophie 🙂
      J’espère qu’il te conviendra !
      Concernant la fréquence de lavage, tu peux aller jusqu’à 2 fois par semaine maxi sans craindre de les abîmer ^^

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.