CRASH TEST : baume déodorant Les Essentiels

BONNE ANNÉE, BOB ! Que 2019 te soit favorable et qu’elle te guide un peu plus vers le naturel et le zéro déchet ! Pour ma part, l’année commence plutôt bien, car j’ai l’honneur d’être la bloggeuse du mois de la Savonnerie les Essentiels. Assied-toi, je t’explique…

Pour faire simple, j’ai été invitée à tester 4 produits de mon choix. Le but ? T’en parler tout au long du mois – à raison d’un produit par semaine, et te donner mon avis. Mais avant de te présenter le soin du jour, laisse-moi te parler un peu de la marque.

Créée en 2003, La Savonnerie les Essentiels propose toute une gamme de produits de soin et d’hygiène 100% naturels. Composés d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, ils répondent aux besoins essentiels (d’où le nom) du quotidien : hygiène, hydratation, beauté.

Lauréate de la mention Slow Cosmétique depuis 2014, l’entreprise familiale privilégie les fournisseurs locaux. Dans le cas contraire, elle s’assure d’avoir à faire à des producteurs de qualité. Les emballages, quant à eux, des étiquettes aux flaconnages, sont recyclables.

baume déodorant Les essentiels

Baume déodorant

 

Pour cette première semaine de test, j’ai choisi de te parler déodorant. Étant assez difficile à satisfaire sur le sujet (eh oui, je suis très exigeante dès lors qu’il s’agit de dissimuler les odeurs corporelles)(j’aime pas puer, voilà), je me suis dit que ça pourrait être un bon début. Pour corser le tout, j’ai choisi un baume déodorant sans huile essentielle et sans parfum.

Comme ça, pas d’HE pour dissimuler les odeurs, c’est entre le déo et moi que ça se passe ! C’est donc ainsi que le Baume déodorant Délicat & Non Parfumé s’est retrouvé au banc d’essai… Et je lui en ai fait baver !

Première impression, il n’a vraiment aucune odeur, mis à part un léger parfum d’huiles et de karité (logique), et il s’applique  très bien.  La texture crème est super agréable et le déodorant ne laisse pas de traces sur les vêtements (ou alors très peu, si c’est le cas, ça ne m’a pas sauté aux yeux).

Je l’ai d’abord essayé au cours d’une journée normale, sans plus d’effort que ça : travail assis, petite course à la boulangerie, préparation du repas, bref, rien de foufou. Sans trop de surprise, tout s’est bien passé et je n’ai pas eu de mauvaises odeurs à déplorer.

J’ai donc décidé de corser un peu plus les choses : marche assez rapide en ville, gros plein de courses (dans différents magasins, gros sacs à porter, escaliers à monter, etc.), séance de « bagarre/chatouilles » avec la fifille… Toujours rien à signaler.

Pour aller plus loin, je ne me suis pas lavée pendant 24h (comment ça, beurk ? C’est pour la science, ok ?) : de jour comme de nuit (alors que je dors bien enfouie sous ma couette et que je me réveille souvent en sueur), rien à dire.

J’ai alors dégainé le test ultime : 1h de Just Dance endiablé chez ma sœur, avec une chemise en polyester (le truc qui schlingue en deux secondes, toi-même tu sais) et juste au coin du feu (genre j’avais aucune chance). J’ai bien évidemment terminé en nage, avec le dos totalement trempé (ce qui a inquiété ma grand-mère, elle a eu peur que je prenne froid)… et les aisselles fraîches !

 

Pourtant, j’ai bien transpiré ! J’ai eu de jolies auréoles. Mais aucune odeur. Du moins, rien qui ne te saute au visage et te mette K.O. en deux secondes comme c’est souvent le cas après une bonne séance de sport. Alors il y avait bien un petit relent de dessous de bras, j’en conviens, mais à la seule condition de venir coller son nez directement sous mon aisselle (ma sœur pourra confirmer)(c’est elle qui a testé)(oui, on partage tout dans la famille…).

baume déodorant Les essentiels

Je peux donc t’annoncer officiellement que ce déodorant fonctionne particulièrement bien, et qu’il est – en plus de ça, très doux avec les dessous de bras sensibles. On dit merci au beurre de karité, à l’huile de babassu et à l’huile (qui est en fait une cire) de jojoba.

Les odeurs, quant à elles, sont pulvérisées par l’huile de babassu (encore une fois) et ses propriétés antimicrobiennes, mais aussi par les capacités désodorisantes du bicarbonate et absorbantes de l’amidon de maïs. Attention, petit précision, il s’agit bien d’un déodorant (qui bloque les odeurs) et non pas d’un anti-transpirant (qui bouche les pores de la peau pour bloquer la transpiration)(et c’est moins cool).

 

J’avoue humblement avoir été très surprise du résultat. Je ne m’attendais pas à ce qu’il fonctionne aussi bien, et pourtant… je pense le mettre directement dans mes favoris de janvier ! Ouais, rien que ça. En espérant que les prochains produits me plaisent autant. Pour le savoir, rendez-vous la semaine prochaine 😉

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Maëlys dit :

    Je pense le tester ! Merci de ce test bien complet 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Avec plaisir, j’espère qu’il te plaira autant qu’à moi 🙂

      J'aime

  2. avina dit :

    Déo mis à rude épreuve, c est chouette d avoir tester du coup on peut y aller les yeux fermés lol

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Haha oui je l’ai fait souffrir ! Mais effectivement, c’est plus facile ensuite de savoir à quoi s’attendre quand on l’achète 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.