Crash test : no poo à la farine de pois chiche

le

Ça y est ! J’ai ENFIN essayé le fameux no poo à la farine de pois chiche – aka FDPC, que je vois partout depuis maintenant un certain temps ! Après m’être lavé les cheveux à la boue, aux œufs, au miel, aux plantes, aux noix et au savon, je me lave désormais au pois chiche ma gueule ! Oui enfin j’ai testé une fois, quoi. On verra pour les prochaines… J’te raconte ?

Dans ma recherche de shampoings naturels, je suis passée par beaucoup d’étapes. J’ai essayé à peu près tout, sauf le no poo à l’eau et… la farine de pois chiche ! Non pas que je ne voulais pas essayer, mais plutôt parce qu’il fallait acheter la dite farine, jusqu’alors uniquement disponible en paquets d’1kg en magasin bio. Étant donné que je n’utilise pas cette farine en cuisine et que je n’en ai pas forcément l’intention, je ne voulais pas me retrouver avec un paquet entamé sur les bras au cas où mon expérience capillaire ne fonctionne pas.

 

Je m’étais donc résolue à ne pas tester ce fameux no poo si populaire dans la blogosphère, me disant que j’avais déjà suffisamment d’alternatives à la maison. Et puis un jour, je me suis baladée dans la nouvelle boutique Day by Day (qui vient tout juste de ré-ouvrir près de chez moi), et je suis tombée sur – j’te l’donne en mille… DE LA FARINE DE POIS CHICHE EN VRAC ! Donc bon, je me suis dit que c’était l’occasion d’en acheter une petite quantité pour essayer de me laver les cheveux avec, et de me lancer dans la grande aventure du no poo à la FDPC…

no poo farine de pois chiche

Pour cette recette, j’ai donc utilisé :

  • 3 c. à s. de farine de pois chiche
  • 4 à 5 c. à s. d’hydrolat de lavande (plus ou moins)

 

J’ai mélangé le tout jusqu’à obtenir une texture mi-liquide, mi-pâteuse, la plus homogène possible.

Note : tu peux très bien utiliser de l’eau du robinet pour ce no poo. Perso, j’ai quelques bouteilles d’hydrolat à terminer rapidement alors j’en ai profité ! En plus, la lavande est excellente pour le cuir chevelu, qu’elle hydrate et apaise.

 

J’ai mouillé mes cheveux puis j’ai appliqué mon « shampoing » uniquement sur les racines, mes longueurs et mes pointes n’ayant pas besoin d’être lavées. J’ai massé bien tout partout, laissé poser quelques minutes tête en bas, et j’ai rincé abondamment. Ensuite, j’ai appliqué un après-shampoing, étape INDISPENSABLE si tu veux te faire un no poo à la FDPC !

 

Pourquoi ? Tout simplement parce que cette farine magique lave très bien mais ne permet pas de refermer correctement les écailles du cheveu. Résultat : celui-ci est rêche, sec et s’abîme plus rapidement. Pour ma part, il me restait un peu d’après-shampoing So Champs, dont je t’avais parlé en vidéo (juste ici). Mais tu peux aussi tout simplement mélanger 1 à 2 c. à s. de vinaigre de cidre bio dans un demi-litre d’eau froide, et l’utiliser comme dernière eau de rinçage. Tu auras ainsi des cheveux lisses, soyeux, brillants et démêlés !

no poo farine de pois chiche

Revenons-en à nos pois chiches… Côté utilisation, rien de différent par rapport à un no poo aux poudres classique. Je n’ai donc pas été dépaysée. Côté odeur, j’avais lu/vu/entendu que ça sentait mauvais… Très honnêtement, pas du tout. Ça sent le naturel, sans plus. Seul petit hic, le pois chiche étant très riche en fer, mes cheveux – encore après séchage, ont une forte odeur ferrugineuse. Encore une fois, rien de dérangeant en soi, mais bon. Je préfère largement sentir la terre ou les plantes que le fer. La prochaine fois, j’ajouterai sans doute une ou deux gouttes d’huile essentielle.

 

En parlant de prochaine fois, j’essayerai aussi de me faire un bain d’huile juste avant : paraît-il que la farine de pois chiche est le seul (ou un des seuls) no poo à enlever parfaitement l’huile des cheveux ! À voir… je ferai un petit update de cet article pour t’en tenir informé(e).

 

Mis à part cette histoire de fer, je suis carrément contente du résultat : mes cheveux sont bien propres, très légers, très doux (grâce à l’après-shampoing) et ça ne m’a pas pris plus de temps que d’habitude pour les laver. En attendant la suite du test, je peux donc dire que je valide le no poo à la farine de pois chiche !

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. annmy dit :

    J’ai testé une fois et j’ai été déçue par tous les grumeaux qui sont restés dans mes cheveux, j’en ai même mis plein l’oreiller pendant la nuit… J’ai peut-être mal rincé. Je n’ai pas retenté depuis je dois dire.

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Effectivement, j’ai lu pas mal de choses sur le fait que c’était difficile à rincer. Pour ma part, rien du tout ! C’est parti très vite… Après c’est peut-être dû au fait que j’ai utilisé un après-shampoing : ça permet de bien tout enlever au deuxième rinçage. Je me dis que c’est peut-être également en rapport avec les cheveux, à savoir s’ils sont lisses ou frisés. Ayant les cheveux fins et lisses, je n’ai eu aucun problème, ce qui ne sera peut-être pas le cas d’une personne avec les cheveux bouclés ou ondulés, qui auront plus tendance à « raccrocher » la farine… À voir à la longue ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.