Ma vie sans frigo… ou presque

Si tu me suis sur les réseaux sociaux, tu sais sans doute qu’en début d’année, j’ai entrepris de changer pas mal de choses au quotidien. Parmi elles, le fait de vivre sans frigo, ou tout du moins de réduire son utilisation au maximum. Aujourd’hui, voici venu le temps, non pas des rires et des chants, parce que sur l’île aux enfants c’est tous les jours le printemps, non, non, non : voici venu le temps pour moi de t’expliquer un peu où j’en suis pour l’instant !

Alors quand je dis « moi », en fait, c’est « nous ». Je ne suis pas seule dans l’histoire : j’ai aussi embarqué l’homme et l’enfant ! Voici donc comment nous arrivons à nous défaire petit à petit de ce pur objet de consommation… Parce que oui, le frigo, en plus d’être gourmand en électricité, dénature le goût de tes aliments et t’incite à acheter toujours plus de choses… Aucun risque qu’elles se périment, puisque tu les mets au frais ! Sauf que tu finis toujours par gaspiller. Par souci d’économies et pour ne plus rien jeter par les fenêtres (c’est une image, je ne jette pas vraiment des trucs par les fenêtres)(de toute façon c’est interdit par la copropriété, alors bon…), on a décidé de limiter notre utilisation du frigo !

Avant de tenter l’expérience, dis-toi qu’on rangeait absolument TOUT au frigo. Fruits, légumes, pain, œufs, produits laitiers… tout y passait, mis à part, bien sûr, les conserves et les aliments secs. Et puis un jour, on a sorti les fruits. Et tout s’est bien passé. Je suis ensuite tombée sur le livre Notre aventure sans frigo ou presque, de Marie Cochard, que j’ai commencé à lire (si ça t’intéresse, je t’en ferai un petit topo et t’en parlerai lors de mon prochain bilan). Et je me suis dit, pourquoi pas essayer ?! L’homme a dit « OK ». Et on s’est lancés !

Les fruits et légumes

Grâce à quelques astuces trouvées ici et là, j’ai commencé à conserver les légumes feuilles, les pieds dans l’eau. Endives, blettes, choux (chinois, fleur, frisé, pak choi…), poireaux et radis roses (qui, eux, trempent par les feuilles) se sont donc retrouvés à faire trempette SUR mon frigo. Et encore une fois, tout s’est bien passé. Bon, je te cache pas qu’il y a eu quelques ratés, et deux ou trois légumes (dont les radis) ont complètement foiré. Mais pas parce que la technique n’a pas fonctionné, non, non, non ! Simplement parce que j’ai mal fait le truc, ou que je les ai laissés trop longtemps. Mais genre, vraiment trop longtemps. Un truc comme deux-trois semaines… Alors évidemment… voilà !

vie sans frigo

Pour ce qui est des courges et des légumes racines, ils ont trouvé leur place à l’abri de la lumière et près du sol, dans une cagette cartonnée que je cache sous une desserte. Et là non plus, aucun sinistre à déclarer (sauf le panais que j’ai oublié tout au fond et que j’ai retrouvé tout desséché haha)(mais chut, faut pas le dire)(non pour de vrai, dis rien steuplé). Les fruits, quant à eux, sont toujours rangés dans leurs paniers, pommes et bananes mises à part pour ne pas faire pourrir le reste. À voir comment cela va se passer avec les fruits et légumes de printemps et d’été, qui ont tendance à être plus fragiles…

vie sans frigo

Les œufs

J’ai aussi commencé à garder les œufs en dehors du frigo. Après tout, quand ils sortent de la poule, ils restent à l’air libre jusqu’à ce qu’on vienne les chercher… et ça se fait rarement dans la minute qui suit ! Et puis leur coquille est bien hermétique (à condition qu’elle n’ait pas été mouillée, auquel cas elle devient poreuse) et ne laisse passer ni microbes ni bactéries. Pour m’assurer de leur fraîcheur, je les teste simplement à l’aide d’un verre d’eau juste avant de les manger :

  • Si l’œuf coule tout au fond, c’est qu’il est extra frais. Tu peux donc le manger « cru » (au plat, à la coque ou en mayonnaise).
  • S’il touche le fond mais que son cul remonte légèrement, ou qu’il commence à flotter mais sans trop remonter à la surface, c’est qu’il date un peu. Il est toujours consommable mais mieux vaut bien faire cuire le jaune (cuit dur, omelette, gâteaux…).
  • S’il flotte carrément à la surface, c’est qu’il est périmé : tu n’as plus qu’à le jeter (sur la maison des voisins)(je rigole pour la maison des voisins)(sur leur voiture c’est suffisant).

vie sans frigo

Personnellement, je n’ai jamais eu besoin de jeter un seul œuf ! Et pourtant, je ne regarde jamais la date…

Le reste…

Du coup, dans mon frigo, il ne reste plus grand-chose : quelques produits laitiers (bien qu’on ait considérablement réduit notre consommation), les sauces et condiments entamés, le café (acheté en vrac et conservé dans une boite de récup), la soupe qu’on prépare généralement pour trois jours, de la charcuterie les rares fois où il nous arrive encore d’en acheter, et mes produits cosmétiques genre hydrolats et aloe vera.

vie sans frigo

Côté congélateurs, même constat : avant, ils étaient remplis de viande, de pain et de légumes surgelés. Aujourd’hui, on achète le pain plus ou moins au jour le jour, on préfère les légumes frais et en conserves aux surgelés, et on diminue progressivement notre consommation de viande.

Côté congélateurs, même constat : avant, ils étaient remplis de viande, de pain et de légumes surgelés. Aujourd’hui, on achète le pain plus ou moins au jour le jour, on préfère les légumes frais et en conserves aux surgelés, et on diminue progressivement notre consommation de viande.   Côté congélateurs, même constat : avant, ils étaient remplis de viande, de pain et de légumes surgelés. Aujourd’hui, on achète le pain plus ou moins au jour le jour, on préfère les légumes frais et en conserves aux surgelés, et on diminue progressivement notre consommation de viande.

Pour ma part, je trouve qu’on a déjà bien avancé ! On réfléchit d’ailleurs très sérieusement à revendre notre grand frigidaire pour un plus petit, moins gourmand en électricité. Je n’ai malheureusement pas de photos avant/après, mais dis-toi qu’à chaque retour de courses, le frigo et les deux congélateurs (un au-dessus du frigo et un cube) étaient archi pleins. On avait parfois même du mal à fermer les portes et on jouait à Tétris pour tout ranger. Quand je vois où ça en est aujourd’hui, je me surprends moi-même… Et si on en est arrivés là, c’est juste grâce à un petit changement d’habitudes et en faisant les courses une fois par semaine en moyenne, pour les produits frais !

Alors ? Qu’est-ce que tu en penses ? Tu te sens de tenter l’expérience ? Peut-être le fais-tu déjà ? Raconte-moi tout en commentaires !

Publicités

20 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Karine dit :

    Nota : Pour qu’un congélateur (surtout mais aussi valable pour frigo) consomme moins, il faut le remplir => suggestion s’il est à moitié vide, remplir l’espace restant de bouteilles d’eau (que l’on peut utiliser pour les bobos, les glacières quand il y a plein de monde, etc…)

    J'aime

    1. Bicar & co dit :

      Il me semble avoir lu que c’était une idée reçue… qu’il soit vide ou plein, un frigo/congélateur va consommer la même chose. C’est donc effectivement plus logique de le remplir, pour ne pas le faire tourner à vide. Mais il consomme aussi beaucoup plus lorsqu’il refroidi ou congèle ce qu’on met dedans. Et plus il y a de choses, plus il va consommer pour tout mettre à la même température. L’un dans l’autre, ça consomme davantage quand c’est plein que quand c’est vide 🙂

      J'aime

  2. Carole dit :

    ça fait 5 ans que je n’ai plus du tout de frigo, ça suppose juste de cuisiner la viande dans la journée le peu de fois où j’en achète. Je pousse le vice jusqu’à acheter en priorité dans les rayons zéro gâchis. Je conserve dans le garage en cas de forte chaleur. Zéro gâchis chez moi, la seule limite que je trouve ce sont les yaourts en plein été, il faut les prendre par 4 et les manger en deux jours. Quand j’ai du monde en été je branche le congel pour faire des bidons de 5 l d’eau qui servent de glacière.

    J'aime

    1. Bicar & co dit :

      Avoir un garage ou une pièce fraîche, c’est sûr que ça doit changer la vie ! 🙂 Tu peux conserver les yaourts à température ambiante alors qu’ils étaient au frais dans le magasin ? Ça ne pose pas de souci au niveau de la chaîne du froid ?

      J'aime

      1. Carole dit :

        En 5 ans pas un désordre digestif 😉 de nos jours les process de fabrication sont tellement contrôlés, même sur du yaourt artisanal, que ça tient bien deux jours sans souci. En plein été je ne jouerai pas trop quand même les jours de canicule, mais en même temps le yaourt contient du ferment qui à priori empêche le développement de trucs dangereux, pareil pour le fromage. De plus, la peur n’évite pas le danger! Combien d’intox sur des produits qui sortaient du frigo? Combien de rappels dans les supermarchés? Un peu de bon sens, si au goût ou à l’odeur c’est douteux, ce qui ne m’est quasiment jamais arrivé, compost.

        Aimé par 1 personne

      2. Bicar & co dit :

        Oui c’est certain, mais certaines idées nous ont tellement été enfoncées dans le crâne que c’est dur de s’en défaire. Je ferai le test pour les yaourts et le fromage ! Ça sera un pas de plus ^^

        J'aime

  3. axolotebleu dit :

    Ton article est super intéressant j’avais jamais entendu parler de ce concept ( alors que pourtant je suis à fond dans les trucs minimalistes). D’ailleurs j’adore tes petits bonhommes aliments 😀 . Pour ma part je vis encore chez mes parents alors c’est pas moi qui gère ça mais quand j’aurais mon appart à moi j’essayerais.

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Haha merci ^^ oui, pas évident quand on n’est pas vraiment chez soi… mais c’est déjà bien d’avoir cette démarche en tête !

      Aimé par 1 personne

      1. axolotebleu dit :

        Oui, j’espère pouvoir le faire comme toi quand j’aurais mon chez moi !

        Aimé par 1 personne

      2. Bicar & co dit :

        Mais oui ! En attendant, tu peux aussi essayer d’en parler à tes parents, mais en douceur… par exemple, en leur proposant de ranger les courses à ta façon ^^ si ça marche, tant mieux, si non, tant pis 🙂

        Aimé par 1 personne

      3. axolotebleu dit :

        c’est une bonne idée. Après je manges beaucoup des produits d’une petite ferme près de chez nous alors les légumes, fruits restent dans le garage au frais, et beaucoup de chose ne restent pas dans le frigo. Mais pour tout ce qui est crème, fromage,… mes parents préfèrent utiliser le frigo. Et comme on est 5 à la maison le frigo fonctionne bien…

        Aimé par 1 personne

      4. Bicar & co dit :

        Oui effectivement… pour le fromage, je sais qu’il existe des cloches justement conçues pour le conserver hors du frigo, idem pour le beurre. Par contre, pour le lait et la crème, je suis encore en train de chercher et de tester, donc je ne préfère pas te dire de bêtise ^^

        J'aime

      5. axolotebleu dit :

        Merci pour tout tes conseils !

        Aimé par 1 personne

  4. Depuis une semaine, c’est le micro-onde qui est sorti de notre maison!
    Je ne sais pas combien de temps nous allons réussir à nous en passer, enfin quand je dis nous, c’est juste moi! Je m’en sers pour tout : réchauffer, chauffer, décongeler…….en fait, je ne me sers jamais de la plaque vitrocéramique!!
    Comme je suis en vacances cette semaine, je vais voir si je peux m’en passer à long terme!!

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      C’est une nouvelle habitude à prendre mais sur le long terme, ça n’est pas plus compliqué ^^ ici, ça fait au moins 4 ans qu’il a disparu 😉

      J'aime

      1. As-tu fait un article sur ton micro ondes, enfin sur les astuces pour se passer du micro-ondes ?

        J'aime

      2. Bicar & co dit :

        Ah non je n’ai rien écrit sur le sujet car je ne l’avais déjà plus depuis longtemps quand j’ai commencé le blog mais je peux me pencher sur la question dans un prochain article 🙂

        J'aime

  5. Apoline dit :

    Merci pour ce retour et oui, tres intéressée pour ton retour lecture… Mais dis moi sont ce des pots de verre dans ton congel☺ ?

    J'aime

  6. Apoline dit :

    Merci pour ce retour et oui, tres intéressée pour ton retour lecture… Mais dis moi sont ce des pots de verre dans ton congel☺ ?

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Oui ce sont des bocaux que j’ai récupérés 🙂 Je n’utilise plus du tout de sacs isothermes ni de boîtes plastique.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.