Chantilly de karité : délicieusement douce !

Peau sèche, tiraillements, gerçures et crevasses : tout ça ne trompe pas, l’hiver est bel et bien là ! Pour éviter l’effet peau de rhinocéros, j’ai décidé cette année de me lancer dans la chantilly de karité (euh pas entièrement, hein… c’est juste une façon de parler).

Bien que son petit nom soit fort appétissant, la chantilly de karité ne se mange pas mais s’étale sur le corps : très riche, il suffit d’en prélever une toute petite quantité pour nourrir et hydrater les peaux les plus abîmées ! Très honnêtement, j’ai été agréablement surprise par sa texture super légère (on dirait du nuage… woah…) et son efficacité : très pénétrante, elle laisse la peau douce et veloutée. A peine réalisée, je l’ai déjà adoptée… et dans ma grande générosité, je te file la recette (spéciale dédicace pour toi, Lison 😉 ) !

chantilly de karité maison

Pour un bocal de chantilly, il te faut :

  • 80g de beurre de karité (pur à 100%, j’insiste)
  • 20g d’huile de coco
  • 25g d’huile végétale au choix (ici, j’ai pris de l’huile d’Argan pour que ce soit plus nourrissant)
  • 25g de gel d’aloe vera
  • quelques gouttes d’huiles essentielles, de parfum ou de colorant alimentaire pour le look et l’odeur (totalement facultatif)

chantilly de karité maison

Commence par mettre le karité et l’huile de coco dans un saladier. Découpe le karité en petits morceaux à l’aide d’une cuillère, ça sera beaucoup plus facile de le fouetter après (non, pas de sous-entendu ici…).

Mélange le tout à l’aide d’un batteur à œufs jusqu’à ce que le beurre change de consistance puis ajoute le gel d’aloe vera. Bats de nouveau pour obtenir une crème lisse et compacte : à ce moment, tu peux ajouter l’huile végétale. Mélange encore le tout quelques minutes jusqu’à avoir une jolie chantilly bien gonflée.

A la fin, tu peux parfumer et/ou colorer ta chantilly de karité : pour ma part, ayant du mal avec l’odeur de coco, j’ai ajouté quelques gouttes d’extrait de Vanille et de fragrance cosmétique Bee Happy (de chez Aroma Zone… oui, encore !).

chantilly de karité maison

Pas besoin de conservateur ici puisque le karité est très riche en vitamine E, un conservateur naturel ! Une fois transvasée dans un joli bocal, ta chantilly peut sans souci rester dans ta salle de bain pour les 6 prochains mois J (Ne la mets SURTOUT PAS au frigo : le karité et la coco se solidifieraient…).

Note : Bien évidemment, n’oublie pas de nettoyer comme il faut TOUS les ustensiles nécessaires à la recette. Et si, au bout de quelques utilisations, tu remarques un changement de couleur et/ou d’odeur, n’utilise plus ton produit !

chantilly de karité maison

Publicités

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Nathalie dit :

    Bonjour, je viens de faire ta recette. Ça ne fait pas du tout effet Chantilly chez moi☹ mais c’est pas grave ça devrait quand même bien hydrater.

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Oh mince… ton beurre de karité est-il pur à 100% ? Parce que ça peut jouer sur le résultat… et il faut battre assez longtemps au début jusqu’à ce que le karité et la coco « montent ».

      J'aime

      1. Nathalie dit :

        Oui c’est du 100%. Mais je pense que je n’ai pas battu assez longtemps car il y a des petits grumeaux de beurre dans ma préparation. Mais ça fond bien sur la peau quand je l’étale.

        J'aime

      2. Bicar & co dit :

        Ça peut arriver quand le beurre a été fondu à trop haute température (pour être mis en boîte plus facilement par exemple). Ça le détériore un peu et il a tendance à faire des « grumeaux ».
        Essaye de battre un peu plus ta chantilly, tu pourras peut-être la rattraper, sinon la prochaine fois insiste bien sur la première étape : si ta chantilly prend bien à ce moment là, le reste de la recette suit tout seul 🙂
        Et oui, ton produit reste tout à fait utilisable et très nourrissant malgré tout ^^

        J'aime

  2. Roanne dit :

    J’ai une question bête : je n’apprécie pas beaucoup l’odeur de la noix de coco, mais si je comprends bien, c’est cette huile là qu’il faut en début de recette pour faire monter la chantilly avec le beurre de karité. Est-ce qu’il y a moyen de la remplacer ?
    Par exemple par de l’huile d’argan ?

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Tu peux parfaitement remplacer l’huile de coco par une autre huile « riche » : argan, avocat, amande… mais très franchement, moi qui déteste cordialement l’odeur de la noix de coco, je ne la sens presque pas ! Ici, j’ai ajouté une fragrance mais tu peux aussi utiliser une huile essentielle ou un extrait naturel de plante/fleur 🙂

      J'aime

  3. Marion dit :

    J’ai acheté le karité (et étiqueté ‘beurre’ sur le pot..) de chez aromazone, penses tu que cela conviendra pour cette recette ? En tout cas j’aime beaucoup ton blog, et tes photos trop adorables !

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Hihi merci beaucoup ^^ pour que la chantilly soit le mieux possible, il faut effectivement du beurre de karité mais le plus pur possible (100% de karité, sans parfum, sans conservateur, etc.) Je n’ai jamais pris celui d’Aroma Zone donc je ne peux pas te dire mais chez eux en général, pour les beurres végétaux, c’est du 100%

      J'aime

  4. Cat dit :

    Bonjour, merci pour ta recette! J’ai teste mais chez moi ça fait pas trop chantilly mais plutôt beurre mou 😦 tu penses que c’est possible que j’ai trop mixé?
    Merci 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Coucou !
      Je pense au contraire que tu n’as peut-être pas assez fouetté… il faut mélanger assez longtemps le karité et la coco jusqu’à atteindre une texture de chantilly. A ce moment seulement, tu ajoutes l’huile végétale et l’aloe vera.
      Mais je pense aussi que ta tambouille reste utilisable et bénéfique pour ta peau ^^

      J'aime

  5. Chloé dit :

    Coucou ! Alors moi aussi j’ai raté ma chantilly, il y avait plein de petit grains à l’intérieur que je n’arrivais pas à faire partir même en fouettant beaucoup ! Peut-être à cause de la température ? J’ai lu dans d’autres recettes que le beurre et l’huile de coco devaient être fondus et légèrement refroidis avant de fouetter, peut-être que ça élimine le problème des grains ? (J’ai utilisé le beurre de karité brut bio d’aroma-zone)
    Bon, et mis à part ça, ma préparation a moisi en moins d’un mois ! Sûrement à cause du gel d’aloe vera (pur’aloe) que je conserve au frigo d’habitude… Bref, c’est pas gagné pour moi, haha !

    Aimé par 1 personne

    1. Bicar & co dit :

      Les grains sont sans doute dus au fait que le karité a été trop chauffé : il ne supporte pas plus de 70°… au-delà, il perd de ses propriétés et devient granuleux en refroidissant. Pour le moisi, j’ai eu le même coup (mais ça a pris un peu plus longtemps, genre 2 mois), je pense parce que je l’ai conservée telle quelle dans ma salle de bain (où il y a de gros changements de température) et ça n’a pas plu au mélange je crois haha
      Courage, tu vas y arriver ! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s